70e anniversaire de la libération de Buchenwald, Dora et de leurs Kommandos

cropped-logo_buchenwald3.png

2012-4_Buchenwald-Dora

Monument de Buchenwald-Dora au cimetière du Père-Lachaise à Paris. Sculpture de Louis Bancel, inaugurée le 15 avril 1964

En France

À PARIS, le 11 avril 2015, une cérémonie a lieu à 15h30 devant le Monument aux morts de Buchenwald, cimetière du Père Lachaise (coté rue des Rondeaux). Une seconde cérémonie a lieu à l’Arc de Triomphe, à 18h30. Dans les préfectures, le 26 avril 2015, des représentants de l’Association seront présents aux cérémonies organisées dans le cadre de la journée de la déportation.

En Allemagne

Les cérémonies auront lieu à Buchenwald les 11 et 12 avril 2015.

Lire la suite…

L’exposition « 70 documents pour le 70e anniversaire de la libération »

B. Taslitzky - carte adhérent 1995
B. Taslitzky – carte adhérent 1995

Les Archives de l’association sont riches de documents. Une équipe conduite par l’historien Olivier Lalieu présente 70 documents originaux extraits de ces archives. Cette exposition présentée et commentée sera disponible sur clé USB.
Le concept de l’exposition repose sur la valorisation des archives de l’Association française Buchenwald, Dora et Kommandos, qui disposent de pièces historiques exceptionnelles, pour certaines inédites, couvrant des thèmes variés autour de la déportation au camp de Buchenwald, de sa libération et du retour des déportés. En écho au 70e anniversaire de la libération des camps et du retour des déportés, l’Association a choisi 70 documents originaux (archives, dessins, photographies), extraits de ses fonds, et souhaite les proposer au plus large public, scolaire ou non.

Lire la suite…

Message des déportés 2015

A l’occasion de la journée de la déportation, le 26 avril et des commémorations et hommages qui l’accompagnent, un message rédigé par les principales associations est lu. Voici le texte proposé cette année.

Journée nationale du Souvenir des victimes et des héros de la Déportation

En cette période du 70e anniversaire de la libération des camps de concentration et d’extermination, de la défaite du nazisme et du retour des déportés, nos pensées vont tout d’abord à tous ceux qui ne sont pas rentrés, victimes de la barbarie des oppresseurs nazis.

Nous voulons aussi rappeler la longue incertitude et l’anxiété des familles guettant le retour des survivants, notamment au Lutetia, la joie des retrouvailles pour les uns et la détresse devant l’anéantissement terrible de l’espoir pour les autres.

Lire la suite

Edito du N°356 du Serment

70 ANS DÉJA

Par Gaston Viens

Hommage R.Huard 2015
Gaston Viens lors de l’hommage rendu à Raymond Huard

C’était hier…! Après un an de prison en France et le passage devant un tribunal spécial pour crime de résistance à l’occupant et neuf mois à Buchenwald je retrouvais la liberté. J’avais 20 ans.

On nous a baptisés les rescapés parce que nos libérateurs avaient découvert plus de morts que de survivants dans les camps qu’ils avaient libérés.

Lire la suite…

Le Serment N°356 vient de paraître

92045_Serment356_BD_BAT2 - copie
Le Serment, N°356

Le dernier numéro du Serment vient de paraître

Au sommaire :
Les marches de l’hiver 1945 vers Buchenwald, Hubert Anesetti
, le Concert de la Liberté, notre Repas fraternel
 et le 70e anniversaire de
la libération des camps.

Nos Dossiers du mois : « Découvrir l’histoire de la déportation » et « Pourquoi enseigner la déportation en 2015 ».

Cliquez sur l’image pour le découvrir

 

Livres : deux nouveautés à ne pas manquer

BUCHENWALD PAR SES TÉMOINS

buchenwaldPlonger dans les mémoires de Buchenwald c’est l’objet du livre « BUCHENWALD PAR SES TEMOINS », construit sous la forme d’un dictionnaire de plus de 500 entrées. Nombreuses illustrations, index, glossaire. Editions Belin. En vente à l’Association.

Lors des Rendez-vous de l’histoire 2014 à Blois, Dominique Orlowski a présenté le livre « Buchenwald par ses témoins ». Retrouvez l’entretien ici : https://www.youtube.com/watch?v=1AO2LhL590U

LES MEMOIRES D’UN DEPORTÉ

954cffaed1d94526aceda6b1ffaf9113Bertrand Herz est déporté vers Buchenwald à l’âge de 14 ans. De retour à Paris, en 1945, il reprend ses études, fait carrière, vit sa vie. Ce n’est qu’au début des années quatre-vingt-dix qu’il revient sur son passé : En retournant à Buchenwald, en participant aux activités de l’Association. Aujourd’hui il publie ses souvenirs en s’efforçant de nous faire partager le regard qu’il avait à l’époque.
Un très beau livre : Le Pull-over de Buchenwald, Tallandier. En vente à l’association.