Disparition de Gaston Viens

hommage-r-huard-2015

L’ancien résistant Gaston Viens, qui fut maire d’Orly (Val-de-Marne) de 1965 à 2009, est mort lundi soir à l’âge de 91 ans, a annoncé mardi la municipalité.
Déporté à Buchenwald à l’âge de 20 ans, il s’est engagé très jeune au Parti communiste français, dont il a été exclu en 1989, après avoir occupé des fonctions au sein du comité central.
Gaston Viens fut également le premier président du conseil général du Val-de-Marne de 1967 à 1970. Il a été décoré des grades de commandeur de la Légion d’honneur et de l’Ordre national du mérite.

(Source : AFP)


C’est avec une grande douleur que nous venons d’apprendre le décès de notre ami et vice-président Gaston Viens survenu hier soir, lundi 21 décembre 2015.
Nous vous transmettrons toutes les informations concernant ses obsèques dès que possible.
Nous nous associons de tout cœur à la peine de son épouse Yann, fidèle membre de notre Association.

Olivier Lalieu,
Président de l’Association Française Buchenwald-Dora et kommandos


Discours de Gaston Viens lors de l’hommage rendu à Raymond Huard


Buchenwald : le dernier voyage

70 ans plus tard, il reste de moins en moins de survivants parmi les 21.000 prisonniers qui étaient enfermés dans le camp de Buchenwald à sa libération le 11 avril 1945. Une cérémonie a eu lieu le 13 avril à Weimar et sur le site du camp. Parmi les Français, l’Association Buchenwald Dora rassemble encore 200 anciens déportés, comme Gaston Viens, 90 ans, ancien dirigeant du Parti Communiste Français. Le reportage de Vladimir Vasak.
Capture d’écran 2015-12-22 à 12.26.06

 

Concours National de la Résistance et de la Déportation 2015/2016

Capture d’écran 2015-12-14 à 10.47.25

Concours National de la Résistance et de la Déportation 2015/2016

Le thème choisi pour l’année scolaire 2015-2016 est Résister par l’Art et la Littérature. La Fondation de la Résistance publie sur ce sujet une brochure numérique de qualité dont la troisième partie est consacrée à l’art et la littérature pour continuer le combat et survivre dans les prisons et les camps. Deux artistes de Buchenwald y sont mis en valeur : Léon Delarbre et Boris Taslitzky.

Pour sa part, notre association a participé à l’édition bilingue de l’anthologie des poètes de Buchenwald  constituée par André Verdet. Elle a également soutenu le très beau film de Christophe Cognet Parce que j’étais peintre et organisé en 2010 un colloque sur la  résistance par l’art dans les camps à la Bibliothèque nationale de France. Marie-France Reboul  membre de l’association, anime régulièrement des conférences sur ce sujet.

Forte de ces expériences, notre association vous propose aujourd’hui de découvrir plusieurs textes, témoignages, poèmes et dessins illustrant bien le thème du concours de cette année.

Le Serment N°359

Découvrez le dernier numéro du Serment :

COUV_359

Au sommaire :

Buchenwald par ses témoins p.2 Éditorial
Actualités :
– Blois 2015
– CNRD 2015/2016
– 70 ans de la FNDIRP
– Guy Létoublon
– Une œuvre en danger – Rue de Weimar
– Mein Kampf réédité
Disparition de Floréal Barrier
Repas fraternel
Assemblée générale
Dans nos familles
Dons
Voyage 2016
Notes de lecture