Les Femmes oubliées de Buchenwald

Depuis 1977, le 8 mars est reconnu par les Nations Unies comme la Journée internationale des femmes.
C’est l’occasion pour notre Association de rappeler que des femmes furent déportées à Buchenwald. On parle des Femmes oubliées de Buchenwald.
Agnès Triebel, qui avait, en 2005, présenté une exposition sur ce sujet sous l’égide de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation, et en partenariat avec le Mémorial du Maréchal Leclerc et de la Libération de Paris/Musée Jean Moulin, évoque dans le texte qui suit « Les Femmes oubliées de Buchenwald ».

LIRE LA SUITE

Capture d’écran 2016-03-02 à 18.42.44

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s