Abel Farnoux (1921-2008)

Notre camarade Abel Farnoux est décédé le 30 juillet 2008, à l’âge de 87 ans. Engagé très jeune dans la Résistance, arrêté par la Gestapo en juillet 1943, il est déporté à Buchenwald par le convoi arrivé le 4 septembre 1943 (matricule 20178). Participant juste après la libération aux opérations de rapatriement des déportés, il rencontre celle qui devait devenir sa femme, Yvette Bernard, rescapée de Ravensbrück, ellemême grande résistante, veuve du résistant Jean-Guy Bernard, disparu à Auschwitz.

Dès la fin de la guerre, en poste aux PTT, il s’engage activement dans le développement technologique français dans le domaine de l’électronique et de la télévision. Il s’engage aussi politiquement, s’élevant contre la torture en Algérie, et devint à partir de 1988 conseiller d’Edith Cresson, ministre puis premier ministre.

Il fut aussi un homme soucieux des valeurs de la Résistance et de la mémoire de la Déportation ; il était un membre actif de l’association Mémoire des déportés et résistants d’Europe – Relais de la Mémoire Junior fondée pour promouvoir cette mémoire auprès des jeunes de toute l’Europe.

Fidèle à ses camarades de déportation, il était membre de notre Association, et facilita les démarches effectuées dans des moments difficiles par le Comité international.

Article paru dans Le Serment N°321