Alfred Balachowsky (1901-1983)

Alfred Serge Balachowsky témoignant au procès de Nuremberg
Alfred Serge Balachowsky témoignant au procès de Nuremberg

Arrive à Buchenwald le 19 janvier 1944, matricule 40449.
Docteur en sciences naturelles et entomologiste, Alfred Balachowsky entre pendant la guerre, sous le pseudonyme de « Serge », dans un groupe de résistance rattaché au réseau Prosper-Physician, qui faisait partie du service secret britannique Special Operation Executive (SOE), où il organise des parachutages d’armes et des liaisons radio avec Londres. Le 1er juillet 1943, il est nommé chef de laboratoire à l’Institut Pasteur. Arrêté à son domicile le 2 juillet 1943, il est détenu à la prison de Fresnes puis, à partir du 30 novembre 1943, au camp de Royallieu, à Compiègne, d’où il est déporté à Buchenwald dans le convoi I.171, parti le 17 janvier 1944. Transféré le 1er février 1944 au camp de Dora, il regagne Buchenwald le 1er mai 1944 par l’intermédiaire de la Résistance clandestine. Il est alors intégré à l’équipe du médecin Erwin Ding-Schuler, au Block 50, pour participer à la fabrication d’un vaccin contre le typhus exanthématique. Il y restera jusqu’à la libération du camp et à son rapatriement, le 22 avril 1945. Il est témoin lors des procès de Nuremberg. En 1948, il est élu président de la Société
entomologique de France.

Extrait de BUCHENWALD PAR SES TEMOINS, Histoire et dictionnaire du camp de concentration de Buchenwald-Dora et de ses kommandos (1937-1945), éditions Belin, 2014

buchenwald

Auteurs : Dominique Orlowski (dir), membre de l’Association Buchenwald-Dora et Kommandos, Michelle Abraham, Hélène Houssemaine-Florent, Jeanne Ozbolt et Dominique Durand, filles et fils de déporté français ainsi que Franka Gunther, petite-fille de déporté allemand. Préface de Bertrand Herz, ancien déporté, président du Comité International Buchenwald-Dora et Kommandos.

COMMANDEZ L’OUVRAGE

SITE DES ÉDITIONS BELIN

TÉMOIGNAGE D’ALFRED BALACHOWSKY