Christian Pineau (1904-1995)

pineauArrive à Buchenwald le 16 décembre 1943, sous le nom de « Jacques Grimaux », matricule 38418.
Employé de banque et militant syndical, Christian Pineau est, entre 1936 et 1940, secrétaire de la Fédération des employés de banque CGT et secrétaire du Conseil économique de la CGT. Refusant l’armistice, il est l’auteur, en novembre 1940, du Manifeste du syndicalisme, signé par 12 responsables syndicaux CGT et CFTC, et qui rejette les distinctions fondées sur la race, la naissance, la religion, les opinions où l’argent. Il rassemble autour de lui un certain nombre de responsables syndicaux, et leur action aboutit à la création du mouvement Libération-Nord. Désormais connu dans la Résistance sous le pseudonyme de « Francis », il crée les réseaux de renseignements Cohors et Phalanx, qui enverront des informations au Bureau central de renseignements et d’action (BCRA). arrêté en septembre 1942, il est interné à la prison militaire de Montpellier, dont il parvient à s’évader.
Il reprend ses activités mais est à nouveau arrêté par la Gestapo, à Lyon, le 3 mai 1943, où il réussit à maintenir sa fausse identité – « Jacques Grimaux ». Il est emprisonné au fort Montluc de Lyon, puis transféré à Compiègne, et déporté à Buchenwald par le convoi I.161 du 14 décembre 1943, où il est affecté au Block 34, où il participe à la création du CIF. Rentré en France en 1945, Christian Pineau est élu député puis nommé ministre du Ravitaillement. Il occupe divers postes ministériels jusqu’en 1958. Il est également écrivain et à publié, entre autres : Contes de je ne sais quand ; La Planète aux enfants perdus ; La Simple Vérité 1940-1945 (ses souvenirs de guerre, où 278 pages sur 600 sont consacrées à Buchenwald). Il est membre de la présidence du Comité des chefs de réseaux de la France combattante, participe à l’activité de la FNDIRP et est, des sa constitution, vice-président de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation (FMD).

Extrait de BUCHENWALD PAR SES TEMOINS, Histoire et dictionnaire du camp de concentration de Buchenwald-Dora et de ses kommandos (1937-1945), éditions Belin, 2014

buchenwald

Auteurs : Dominique Orlowski (dir), membre de l’Association Buchenwald-Dora et Kommandos, Michelle Abraham, Hélène Houssemaine-Florent, Jeanne Ozbolt et Dominique Durand, filles et fils de déporté français ainsi que Franka Gunther, petite-fille de déporté allemand. Préface de Bertrand Herz, ancien déporté, président du Comité International Buchenwald-Dora et Kommandos.

COMMANDEZ L’OUVRAGE

SITE DES ÉDITIONS BELIN

TÉMOIGNAGE DE CHRISTIAN PINEAU