AMICE Jean KLB 49570

Né le 9 février 1914 à Paris dans le XX° arrondissement, il travaille dans la fonction publique. Il est arrête le 15 janvier 1943 dans le 19° arrondissement pour activité communiste . Il est condamné par la Cour spéciale à trois ans emprisonnement. Incarcéré à la prison de la Santé puis ce sera la centrale de Poissy, celle de Melun et de Chalons-sur-Marne. Interné au camp de Royallieu à Compiègne, il est déporté, le 12 mai 1944, à Buchenwald qu’il atteint le 14 et reçoit le matricule 48570. Après sa période de quarantaine au camp des tentes du Petit camp, il est transféré le 5 juin au Kommando Gleina pour effectuer le montage des baraques du Kommando en construction. Suite à un bombardement des installation de l’usine, de produit chimique, le Kommando est évacué sur le village de Rehmsdorf. Il réussit grâce à un détenu politique allemand qui parlait français à se faire embaucher à la cuisine et à son tour, il put faire admettre trois compatriotes. Il décide avec plusieurs camarades de s’évader avant l’évacuation du Kommando. Profitant du départ du dernier transport de charbon, le 25 ou 26 mars, il tente la «belle». Il pratique avec plusieurs camarades une cache dans un wagon et voyage, durant deux nuits et une journée. C’est en forêt de Rostoky(à environ 15 kilomètres de Prague) que, sur les conseils d’un camarade tchèque qui reconnaissait la région, qu’ils sautent du train. Le 30 mars au petit matin, ils sont recueillis par des maquisards. Avec ces derniers et ses camarades, il participe à la prise de Rostoky, la nuit, par surprise. Puis contribue à couper la retraite aux troupes allemandes que l’armée soviétique attaquait dans Prague. Il participe, avec la Croix-Rouge française, à l’évacuation des déportés qui se trouvaient en gare de Prague et de Rostoky et cela jusqu’à la fin de mai.
Il regagne la France le 5 juin.

Jean AMICE était Chevalier de la Légion d’honneur et titulaire de la Croix d’argent tchèque pour sa participation aux combats de la libération de la Tchécoslovaquie.

Jean AMICE est décédé le 26 juillet 1986 à Limoges en Haute-Vienne.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.