Le kommando de WOFFLEBEN

Localisation : à 5 km au nord de DORA, à 10 km au nord/ouest de NORDHAUSEN

Ouverture : Début 1945

C’est au début de 1945 que le camp est créé dans une plaine de champs fertiles, au pied d’une colline. Il est constitué de 7 ou 8 baraques en bois renfermant des châlits à deux étages équipés de litières de copeaux de bois. Les détenus ne peuvent se coucher que sur le côté tant ils sont entassés. Ils doivent changer de côté tous ensemble.

Une table et un banc leur permettent de manger assis. Mais il faut attendre son tour dehors et boire sa soupe dans une gamelle commune.

Une partie des détenus d’Ellrich-Gare travaillant au creusement du B12 viennent loger à Woffleben.

Ce camp présente deux avantages : le premier est l’absence de transports pénibles puisque le camp est sur le lieu de travail, le second est la présence d’un bon encadrement, dont font partie le kapo rouge allemand Walter et le Polonais Stachek, deux Schreibers belges et un médecin français.

(in Le Livre Mémorial de l’Association Française Buchenwald Dora et Kommandos)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s