Le kommando de WIEDA

Localisation : A 30 km au nord/ouest ouest de NORDHAUSEN (Carte N°5)

Effectifs : Environ 250 Activités : SS BAUBRIGADE HI

C’est le siège de la SS Baubrigade 3, qui regroupe également les kommandos Mackenrode, Nüxei et Osterhagen, et dont l’activité est la construction d’une voie ferrée, le Helmetalbahn.

A 25 km de Dora, le camp blotti dans un vallon au bord d’un ruisseau, est constitué de 2 bâtiments de ferme entourés d’un simple grillage. Environ 250 détenus y vivent, dont une centaine occupés aux cuisines, au Revier et à l’administration de la SS Baubrigade.

Les Français y arrivent le 6 juin 44 et sont accueillis par le commandant du camp qui leur annonce, en français, le débarquement en Normandie. En juillet 44, des SS emmènent ce commandant trop laxiste et les détenus sont transférés à Dora.

Wieda est à ses débuts un kommando tranquille, surveillé par de vieux Posten, où l’on craint surtout d’être transféré à Osterhagen.

Les grandes cuisines de Wieda fournissent la soupe aux 3 autres kommandos de la SS baubrigade 3. Le Revier, qui peut héberger 30 détenus, accueille aussi leurs malades. Il est dirigé par René Autard, un médecin français de Gap.

Les détenus se lèvent très tôt et prennent le train avec pelles et pioches pour Niedersachswerfen, à proximité du chantier, où ils font un travail de déblaiement, terrassement et pose de traverses de chemin de fer.

Beaucoup des détenus de Wieda périront à Gardelegen.

(in Le Livre Mémorial de l’Association Française Buchenwald Dora et Kommandos)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s