Le kommando de ABTERODA

Autres appellations : ABTERODA, ANTON

Localisation : 40 km au nord/ouest (Carte générale)

Ouverture : vers le 06/10/1944

Évacuation : Mars-avril 1945

Effectifs : Environ 200 hommes + environ 200 femmes juives Activités : Firme BMW, fabrication de pièces de moteurs d’avions.

Le camp rassemble 230 prisonniers sous la direction d’un SS nommé Landau.

A la suite de bombardements des Alliés, des usines BMW sont transférées dans des mines souterraines de potasse, abandonnées en 1920. Les prisonniers doivent fabriquer des pièces de moteurs d’avion, transportées ensuite par train à Eisenach-Durrerhof pour y être assemblées.

Selon le témoignage d’un déporté, ce commando était supportable car les civils allemands étaient corrects et les SS, de vieux soldats de la Luftwaffe, débonnaires.

Cependant, à 200 mètres, un commando de femmes juives venant de Ravensbrück, dirigé par le SS Mehlfiihrer, travaillait à la fabrication d’explosifs dans des conditions sanitaires effrayantes.

(in Le Livre Mémorial de l’Association Française Buchenwald Dora et Kommandos)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s