Le kommando de DUSSELDORF

Localisation : (Carte générale)

Remarque : La ville de Düsseldorf compta toutes sortes de camps de prisonniers, camps de travailleurs de l’Est, camps de travailleurs étrangers, camps de prisonniers de guerre, camps de rééducation, enfin kommandos de camps de concentration. Il y eut cinq kommandos dépendant du camp de Buchenwald et 1 de Sachsenhausen. Il faut savoir que Düsseldorf compta en tout 72 camps de travailleurs étrangers (Fremdarbeiterlager), 27 camps de travailleurs d’URSS (Ostarbeiterlager), 33 camps de prisonniers de guerre (Kriegsgefangenelager), 3 camps de redressement par le travail (Arbeitserziehungslager), enfin 2 camps de l’organisation Todt, entreprise d’Etat de travaux publics qui travaillait directement pour la Wehrmacht et qui employait essentiellement des prisonniers de camps de déportation. H y eut 2 camps de l’organisation Todt à Düsseldorf, Heerdt et Eller.

(in Le Livre Mémorial de l’Association Française Buchenwald Dora et Kommando)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s