Le kommando de STEMPEDA

Localisation : A 2 km à l’Ouest du Kommando de Rottleberode (Carte N°5)

Ouverture : Août-septembre 1944

Évacuation : 4 avril 1945

Effectifs : 50 hommes au départ, 400 en tout

Activités : B4 : creusement de galeries souterraines pour abriter des usines d’armements.

Le camp de Stempeda était un sous-kommando de Rottleberode, lui- même un kommando de Buchenwald.

Le travail des déportés consista à creuser des galeries souterraines dans la montagne, trois au total, pour renforcer la production industrielle d’armes secrètes. Une ligne de chemin de fer souterraine de 4 km reliait Stempeda à Rottlereode. Le travail était très dur, et des renforts quotidiens arrivaient de Mittelbau-Dora et de Rottleberode pour participer au creusement. C’est plus de 250 déportés , essentiellement des juifs, qui venaient assurer ce renfort. Tout accident (et il y en avait souvent, compte tenu d’état de faiblesse et de la difficulté du travail) était puni de mort. Motif : « absence de discipline »

Le kapo W. Rahn reste célèbre au camp de Stempeda pour sa brutalité et son sadisme. Dès le matin, il annonçait le nombre de cadavres qu’il ramènerait le soir. Il faisait battre à mort les détenus dont la tête ne lui revenait pas, ou il les faisait noyer dans l’étang de Krebsbach. Le divertissement préféré du SS Schneider était d’envoyer les chiens contre les juifs, jusqu’à ce qu’ils fussent déchiquetés et noyés dans l’étang. Des témoignages sur Stempeda rappellent qu’en hiver, il envoyait pour mesure disciplinaire des détenus crever la glace de ce même étang. Ils devaient alors plonger; dans l’eau glacée jusqu’à ce que mort s’ensuive.

Le camp fut évacué le 4 avril 1945. Une partie des déportés fut entassée dans des camions, et fusillée peu après dans un champ voisin. Les noms tristement célèbres du camp de Stempeda furent : l’officier SS Rüster, commandant du camp, l’architecte Radefeld, le contremaître Kamper, l’infirmière Maria Stein, les kapos Erich, Freika et Tony (qui fut assassiné à Rottlerode).

(in Le Livre Mémorial de l’Association Française Buchenwald Dora et Kommandos)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s