Louis Bertrand (et André Reix)

Suzanne Barès, Louis Bertrand, Pierre Durand et Guy Ducoloné (1995)

Les derniers rescapés du sinistre kommando de Langenstein viennent de perdre deux camarades, deux membres de leur famille, Louis Bertrand (Matricule 85250) et André Reix (Matricule 81682).
André Reix et moi-même, étions les deux survivants du “Convoi de la Creuse” arrivés à Langenstein le 13 novembre 1944.
Louis Bertrand était mon grand frère. J’ai une grande reconnaissance pour lui. C’est une amitié de plus de trente ans. Il y a un certain nombre d’années, je lui ai lancé un SOS auquel il a répondu immédiatement. Il m’a sorti d’une situation désespérée. Merci encore mon frère de misère, mon Cher Luyot. Luyot et moi avions un triste souvenir de la nuit de Noël 1944 car nous avions été contraints de travailler dans de très mauvaises conditions.
Vous resterez toujours tous les deux dans nos coeurs les plus attristés.

Emile Torner, KLB 81655

Le Serment N°349 – Juillet août septembre 2013