Roland Girardet (1924-2019) KLB N°51785

Né le 8 janvier 1924, à Saint-Laurent dans le Jura, il est arrêté le 11 avril 1944 avec 10 autres jeunes Moreziens, dont son frère Albert, à la suite d’une rafle dans la commune de Morez. Il est emprisonné à la caserne Filippi, puis au fort de Montluc à Lyon.
Transféré à Compiègne, il est déporté le 12 mai 1944 à destination de Buchenwald qu’il atteint le 14 mai. Il y reçoit le matricule 51785. Après une quarantaine au camp des tentes dans le Petit Camp, il est transféré le 6 juin 1944 au Kommando de Wieda, puis à celui de Osterhagen pour y construire une voie ferrée pour le transport des V1 et V2. Le 26 juillet 1944, il est transféré à Dora. Le camp est évacué le 5  avril par voie ferrée jusqu’à la gare de Celle puis, en marche forcée, il rejoint le camp de Bergen-Belsen. Il est libéré par l’armée britannique le 15 avril 1945. Gravement malade, il a dû être hospitalisé en soins intensifs avant de pouvoir regagner la France.

Paru dans Le Serment 374