Lucienne Rolland (1920-2017) KLB 42254

Ravensbruck,  Leipzig,  Kommando  de Buchenwald. Née le 17 décembre 1920 à Saint-Ouen, Seine Saint-Denis, elle est arrêtée en août 1941, jugée par le Tribunal spécial de Paris et condamnée pour   menées communistes à cinq ans de travaux forcés. Son compagnon, Jules Brugot, est lui fusillé en janvier 1942. Emprisonnée au Fort de Romainville, elle y élève sa fille, Juliette, née en mai, jusqu’à sa déportation par le convoi du 1er juin 1944 au camp de Neue Bremm. Elle est transférée le 15 juin au camp de Ravensbrück où elle reçoit le matricule 42254. Le 21 juillet 1944 elle sera affectée au Kommando Hugo-Schneider-AG de Liepzig dépendant du camp de Buchenwald. les détenues seront évacuées à pied le 13 avril 1945, une semaine d’errance pour ces femmes encadrées par des SS dont l’obstination meurtrière a fait de nombreuses victimes. On trouvera sur le site de l’association son témoignage recueilli par Claude Fournier.

Publié dans Le Serment N°366

DÉCOUVRIR LE TÉMOIGNAGE DE LUCIENNE ROLAND