Samuel Toublanc (1907-2020) KLB 44102

Né le 15 mars 1907 à Senonches, dans l’Eure-et-Loir. Ingénieur des Ponts et Chaussées, il vit avec sa femme et leur fille, née le 7 décembre 1943. Début 1943, il rejoint la Résistance, où il est chargé au sein de l’AS (Armée Secrète) du ravitaillement du maquis et de la préparation des sabotages. Dénoncé, il est arrêté par la Gestapo le 30 décembre 1943 alors qu’il se trouve au chevet de son épouse gravement malade. Il est emprisonné à la prison de Montpellier, puis envoyé à Compiègne. Il est déporté le 27 janvier 1944 à destination de Buchenwald qu’il atteint le 29 janvier et où il reçoit le matricule 44102. Après une période de quarantaine au Petit camp, il est transféré le 13 mars à Dora qui est alors un Kommando de Buchenwald. Début novembre 1944, il est envoyé au Kommando d’Ellrich. Ce Kommando est évacué le 4 avril 1945. Lors de cette marche de la mort, profitant d’un bombardement des forces alliées, il s’évade aux alentours de la commune de Münchehof située à l’ouest de Goslar. Il se cache dans les bois et est enfin libéré le 10 avril par les troupes américaines. Il regagne la France le 4 mai 1945.
Samuel Toublanc était chevalier de la Légion d’honneur et titulaire de la Croix de guerre 39-45.

Paru dans Le Serment N°378