Serge Dauge

A la mémoire de Serge DAUGE

La veuve de l’un de nos camarades, Serge DAUGE, vient par testament de léguer à l’Association une partie de ses biens, dans le souvenir de son mari. Serge Daugé avait été l’un des derniers français à être enregistrés au camp de Buchenwald.

Il y était arrivé le 30 janvier 1945, immatriculé sous le numéro 131358. Il était parti immédiatement en transport pour le camp d’Ohrdruf. Originaire de Ligugé dans la Vienne, il était décédé le 5 avril 1986. Sa veuve est décédée le 5 mai dernier.

Paru dans le Serment 341 (Janvier-Février 2012)