Le bombardement de Buchenwald

Dessin N°84 de Boris Taslitzky : "Fondations de la nouvelle maison du Commandant, après le bombardement du 24 août 1944"
Dessin N°84 de Boris Taslitzky : « Fondations de la nouvelle maison du Commandant, après le bombardement du 24 août 1944 »

Le 24 août 1944, un raid aérien allié bombarde l’usine allemande d’armement Gustloff-Werke. Située juste à côté du camp, elle fut pratiquement entièrement détruite à l’exception de deux bâtiments (le bât. 13 et celui des outils).
Dans le bâtiment 13, la production de pièces pour les fusées V2 devait être commencée et ne vit jamais le jour. L’usine fut fermée quelques jours.
Les déportés qui tentèrent d’échapper au feu des bombes furent sauvagement mitraillés par les SS.
Les alliés bombardèrent également, mais à tort, ce qu’ils croyaient être un centre radio allemand.
Le bombardement fit 364 morts, plus de 1.400 blessés et un disparu parmi les déportés; 80 SS furent tués, 238 blessés et 65 portés disparus (« The Buchenwald Report », op. cité, p. 305).
Parmi les prisonniers victime du bombardement se trouvaient la princesse Mafalda de Hesse, fille du roi d’Italie, ainsi que le député socialiste allemand Rudolf Breitscheid et son épouse.
Le bombardement toucha aussi directement le bloc où était conservé le fichier central des prisonniers.
Ce bombardement fut un vrai choc pour les nazis, malheureusement une justification supplémentaire pour Himmler d’exiger qu’à partir de septembre 1944, la déportation s’intensifie pour faire repartir de plus belle la production d’armement.

buchbombardvueaerienne2
Photo aérienne du bombardement prise par des avions alliés. On distingue les baraques du camp en haut à droite.
buchbombardvueaerienne1
Autre vue aérienne du bombardement. Le camp est en haut à gauche.
 Dessin N°93 de Boris Taslitzky " Un blessé du bombardement "

Dessin N°93 de Boris Taslitzky
 » Un blessé du
bombardement « 
•Photographie de déportés dans le camp très certainement après les bombardements du 24 août 1944 © AFBDK
• Photographie de déportés dans le camp très certainement après les bombardements du 24 août 1944 © AFBDK

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s