La Libération

LIBERATION DU CAMP

lede41doraevacuationmortaubordroute
Dessin de Léon Delarbre. « Sur le bord de la route : un camarade mort pendant le trajet de la gare au camp. Bergen Belsen. Avril 1945 »

Il n’y a pas eu, à proprement parler de  » libération  » de Dora.
Au moment où les Américains sont arrivés sur place, les détenus valides avaient été évacués (Marches de la Mort) et il ne restait que les grands malades et les survivants du bombardement de la Boelcke Kaserne à Nordhausen.

Les documents de l’époque ne font pas de référence à la libération de l’important camp d’Ellrich, qui était vide le soir du 5 avril, en dehors des derniers cadavres.

Les Américains, et les Soviétiques après eux, n’ont pas accordé un grand intérêt à ceux des camps de concentration qu’ils trouvaient vides de leurs détenus, au milieu de tous les camps de cette région qui abritaient des milliers de civils allemands et de travailleurs étrangers. Seuls les témoignages des survivants de ces camps ont maintenu le souvenir de leur existence.
Par contre, tous ont eu un intérêt certain pour la fabrication des fusées et pour leurs ingénieurs.

Von Braun a émigré aux USA ou il a participé aux travaux de la conquête spatiale.

doraliberation1
Arrivée des troupes américaines à Dora

 

doraliberation2
Arrivée des troupes américaines à Dora

 

1doracarcassesfusees
Pièces de fusées à l’abandon dans le camp

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s