L’ organisation SS dans le camp de Buchenwald

Dessin de Pierre Mania : "Manière d'exécution dont les brutes SS se délectaient"
Dessin de Pierre Mania :
« Manière d’exécution dont les brutes SS se délectaient »

La grande différence entre le monde pénitentiaire traditionnel et le monde concentrationnaire nazi tient au type d’administration qui régit les lieux.

Dans les camps nazis, il ne s’agit pas d’enfermer des individus et de leur faire purger une peine ; il s’agit d’anéantir la dignité de l’homme.

Les SS ne sont pas des gardiens de prisons habituels. Ils sont endoctrinés avec l’idée qu’ils sont des surhommes, les maîtres d’un empire en construction, le  » Reich  » allemand.

Celui-ci doit durer mille ans et fabriquer une nouvelle race d’hommes, où Juifs, Tsiganes, Polonais, slaves, noirs, paresseux, homosexuels, prêtres, communistes, délinquants, handicapés physiques et mentaux (la liste est longue), doivent disparaître de la planète.

Tout est alors permis contre l’homme. Tout est légalisé pour justifier le crime et l’existence des camps de concentration.

Le camp de Buchenwald est dirigé par un Kommandant qui a les pleins pouvoirs sur le camp, assisté de chefs administratifs SS et de chefs inspecteurs. Indépendante de tous ces services administratifs, règne la très redoutée Gestapo, dite « Section Politique ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s