Témoignage de ANONYME (2/2)

L’évacuation de Buchenwald le 8 avril 1945

Ce jour-là, un dimanche, partit l’ensemble du Petit Camp, ainsi que plusieurs blocks du Grand Camp. Le convoi alla de Buchenwald à Weimar à pied, fut d’abord acheminé par voie ferrée en passant par Zeitz, Chemnitz, Komotau jusqu’à Tachau dans les Sudètes et terminus de la voie ferrée.

z_img_057
Le petit camp

L’immense colonne se déroula dans la forêt de Bohême et atteignit, après de nombreuses pertes dues à l’épuisement et au manque de nourriture, le Camp de Flossenburg le 15 avril.

La première nuit, passée dans l’usine d’aviation désaffectée, est restée dans toutes les mémoires pour l’invraisemblable chaos dans lequel dormaient déjà des milliers de déportés. L’horreur de ce camp qu’ont connu, avant qu’arrivent ceux de Buchenwald, des milliers de Français, n’est plus à décrire; il était dirigé par les « verts » (criminels de droit commun), ce qui se passe de commentaires.

Un jour, on crut cependant que la libération, due à l’avance des Américains dans ce secteur, allait être proche. Il fallut reprendre la route le 20, dans des conditions encore plus pénibles que précédemment : personne d’entre nous ne peut oublier telle distribution de 100 grammes de pain dans une clairière sous un orage qui nous trempa jusqu’aux os, tel « repos » dans une prairie marécageuse, telle nuit dans un petit bois de pins par un froid glacial.

La libération arriva cependant le 23 avril sous la forme de tanks américains qui, aux alentours de Posing, de Wetterfeld et de Untertraubenbach, eurent vite raison des S.S. qui nous encadraient et s’amusaient de nos souffrances depuis Buchenwald.

C’est seulement la moitié de nos effectifs qui fut délivrée, tant les pertes avaient été grandes tout le long du parcours. Une autre colonne, qui nous avait quittée à Marienberg, en Saxe, ne fut libérée qu’à Salzbourg ; d’autres colonnes, épuisées, arrivèrent à Dachau, ainsi que dans d’autres localités de la Bavière.

Texte publié le 2° trimestre 1958 dans Le Serment N° 34

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s