Benedikt Kautsky (1894-1960)

220px-Benedikt_KautskyArrive à Buchenwald en 1938, matricule 1066.
Fils du théoricien social-démocrate Karl Kautsky, Benedikt est né le 1er novembre 1894 à Stuttgart. En 1918, sa famille s’installe à Vienne tandis qu’il poursuit ses études à Berlin. Il la rejoint en 1920, après avoir soutenu sa thèse de doctorat en philosophie. Il travaille dans des organismes d’éducation ouvrière et de formation de militants du parti social-démocrate. Il est secrétaire chargé du service économique de la Chambre des ouvriers et employés de Vienne et rédacteur de la revue Arbeit und Wirtschaft (Travail et Économie). A la suite des émeutes entre socialistes et conservateurs de février 1934, le parti socialiste est interdit. Benedikt Kautsky tente de poursuivre son action politique au sein de la Chambre des ouvriers et employés. après l’annexion de l’Autriche par l’Allemagne, il est arrêté, envoyé au camp nde Dachau des 1938 et transféré à Buchenwald trois mois plus tard. Il y est immatriculé comme « Juif politique », sous le numéro 1066, net affecté d’abord dans un Kommando de transport, puis au Revier.
Le 17 octobre 1942, on l’envoie travailler pour la firme IG Farben au camp d’Auschwitz-Monowitz, où sa mère, également déportée, est morte. Début 1945, Kautsky revient à Buchenwald avec un convoi nd’évacuation. après la Libération, il se consacre à l’écriture et raconte nce qu’il a vécu dans le livre Diables et Damnés, expérience et leçons napprises de sept années dans les camps de concentration. Il travaille négalement dans l’enseignement en Suisse, puis est nommé à la tête de nla plus grande entreprise de construction autrichienne. Au cours des ndeux dernières années de sa vie, il publie des textes traitant d’économie npolitique qui influenceront les Parti sociaux-démocrates d’Autriche et nd’Allemagne. Kautsky décède le 1er avril 1960 à Vienne.

Extrait de BUCHENWALD PAR SES TEMOINS, Histoire et dictionnaire du camp de concentration de Buchenwald-Dora et de ses kommandos (1937-1945), éditions Belin, 2014

buchenwald

Auteurs : Dominique Orlowski (dir), membre de l’Association Buchenwald-Dora et Kommandos, Michelle Abraham, Hélène Houssemaine-Florent, Jeanne Ozbolt et Dominique Durand, filles et fils de déporté français ainsi que Franka Gunther, petite-fille de déporté allemand. Préface de Bertrand Herz, ancien déporté, président du Comité International Buchenwald-Dora et Kommandos.

COMMANDEZ L’OUVRAGE

SITE DES ÉDITIONS BELIN