BOUCHET Marcel KLB 51068

Né le 26 juillet 1899 à Azay-le-Brulé dans les Deux-Sèvres, il est rectifieur aux usines Renault à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Il est arrêté le 12 juin 1942 pour distribution de tracts communistes (en infraction au décret-loi du 26 septembre 1939) sur son lieu de travail aux usines Renault par trois inspecteurs du commissariat de Boulogne-Billancourt. Mené au Dépôt, puis écroué à la prison de la Santé où il est détenu pendant six mois, puis il est transféré successivement à la centrale de Melun, puis de Chalons-sur-Marne. Interné au camp de Royallieu à Compiègne, il est déporté le 12 mai 1944 à Buchenwald qu’il atteint le 14 et reçoit le matricule 51068. Il effectue sa période de quarantaine au camp des tentes du Petit camp, puis intègre le Block 60 également au Petit camp. Il est affecté le 12 juin au Kommando intérieur de la Steinbruch (la carrière) et le 5 novembre au Kommando Holzhof (collecte de bois de chauffage). Il est libéré le 11 avril 1945.

Marcel BOUCHET est décédé le 14 juillet 1969 dans le XX° arrondissement de Paris.