DELAUME Fernand KLB 51537

Né le 10 août 1904 à Souvigny dans l’Allier, il est employé d’assurances. Il est militant dans l’organisation clandestine du Parti communiste. Il est arrêté le 4 janvier 1943 par la police française. Interné à la prison de La Santé à Paris, il est condamné le 10 juin par la cour spéciale de Paris à dix-huit mois emprisonnement et 1200 francs d’amende. Le 23 juin, il est incarcéré à la prison de Poissy (78), en septembre à celle de Melun (77) et le 15 décembre à Châlons-sur-Marne (51). Le 24 avril 1944, il est interné au camp de Royallieu à Compiègne. Déporté le 12 mai à Buchenwald qu’il atteint le 14 où il reçoit le matricule 51537. Il effectue sa période de quarantaine au camp des tentes du Petit camp. Le 6 juin, il est transféré au Kommando d’Ellrich-Théâtre siège de la SS-Baubrigade IV puis, en juillet, affecté au Kommando de Günzerode chargé de la construction d’une voie ferrée reliant Nordhausen à Kassel. Malade, il est envoyé, le 10 mars 1945, au Revier de Dora.

Fernand DELAUME y décède le 24 mars 1945.