DESSALUPT Paul KLB 30993

Né le 2 août 1909 à Valbeleix dans le Puy-de-Dôme, il est salarié Michelin puis contrôleur départemental à la mobilisation des métaux non ferreux. Affecté au Centre Mobilisateur N° 145 il est démobilisé le 25 juillet 1940. C’est au cours d’une de ses tournées d’inspection qu’il est arrêté le 18 août 1943. L’arrestation a lieu sur la Route Nationale 145 au lieu-dit Bellechassagne à Chamblet (Allier) par trois agents du SD. Selon une note de la police, “Travaillant pour les Mouvements Unis de Résistance, il semble que ce soit là la cause de son arrestation”. Il est interné à la prison du 92ème Régiment d’Infanterie à Clermont-Ferrand et transféré le 1er octobre au camp de Royallieu à Compiègne. Il est déporté le 28 octobre à Buchenwald qu’il atteint le 30 et reçoit le matricule 30993. Il effectue sa période de quarantaine au Petit camp. Il est transféré le 3 janvier 1944, il est transféré au Kommando de Dora. En aout il est envoyé au Kommando de Mackenrode chantier dépendant de la SS-Baubrigade III chargé de la construction de la ligne de chemin de fer reliant Nordhausen à Kassel. En janvier 1945, il rejoint le Kommando d’Osterhagen également rattaché à la SS-Baubrigade III. Le Kommando est évacué le 6 avril. Il est libéré le 13 avril par les troupes américaines. Il regagne la France le 14 mai.

Paul DESSALUPT est décédé le 1er septembre 1946 à Clermont-Ferrand dans le Puy-de-Dôme.