Francis Beltrami (1917-2020) KLB 40517

Né le 22 novembre 1917 à Bordeaux en Gironde, issu d’une famille de médecins, il se tourne naturellement vers cette profession et décide de devenir, otorhinolaryngologiste, en suivant les cours de la Faculté de médecine de Marseille. En 1941, il rejoint la Résistance. Sous-chef dans le réseau Gallia, arrêté le 23 mai 1943 par la Gestapo, il est torturé avec une violence extrême, à tel point qu’il sera hospitalisé plusieurs mois avant d’être transféré à Compiègne. Il est déporté le 17 janvier 1944 à destination de Buchenwald qu’il atteint le 19 janvier où il reçoit le matricule 40517. Il effectue sa période de quarantaine au Block 60 du Petit camp, puis il est affecté au Block 57 puis au 61 en qualité de médecin. Il y exercera jusqu’à la libération du camp et n’acceptera de quitter le camp qu’après avoir évacué le dernier camarade déporté. Il regagne la France en 1945, mais ne peut reprendre son activité d’ORL ses mains ayant été mutilées lors des interrogatoires. Il créa en 1954 « l’agenda planning » et fonde l’entreprise Quo Vadis.
Il était Président Départemental de la FNDIR et Secrétaire Général au niveau national.
Commandeur de la Légion d’honneur, titulaire de la Croix de guerre avec palmes et de la médaille de la Résistance avec rosette.

Paru dans Le Serment N°378