Gilbert Dparchy – KLB 49508

Né le 21 avril 1923 à Saint-Claude dans le Jura, il exerce le métier de tourneur. Il est arrêté le 9 avril 1944, lors de la rafle de Saint-Claude effectuée par la Wehrmacht, à la suite de l’échec de leur expédition répressive contre les Maquis de l’Ain et du Haut-Jura (opération Frühling). Retenu en otage dans l’école des filles rue Rosset, il est envoyé à Bellegarde puis transféré à Compiègne. Il est déporté le 12 mai à Buchenwald qu’il atteint le 14 mai. Après une courte période de quarantaine au camp des tentes au Petit camp, il est transféré le 25 mai au KL de Flossenbürg, il ne recevra pas de nouveau matricule. Le 15 août, il est affecté au Kommando de Leitmeritz (Litomerice en tchèque) qui dépend de Flossenbürg. Ce Kommando était chargé de créer une usine souterraine pour y installer une chaîne de production de moteurs de chars. Le Kommando est évacué le 28 avril 1945 par train en direction de Prague, puis le 29, en direction de Werchonitz. Pendant 36 heures, le train reste en stationnement, laissés provisoirement sans surveillance, certains détenus s’évadent, mais le train repart le 8 mai vers l’Autriche, le convoi est enfin intercepté et libéré par les partisans tchèques, entre Velesin et Kaplice.

Paru dans le Serment N°380