Ignace Mur (1922-2020) KLB 38296

Né le 6 mars 1922, à Auch, dans le Gers, engagé dans la Marine à 17 ans, il participe à la bataille de Mers el-Kébir le 3 juillet 1940 dans le golfe d’Oran, en Algérie. Après, son refus de prêter allégeance à Pétain, il est renvoyé de la Marine et regagne la métropole. Par l’intermédiaire de son ancien instituteur, Ignace Mur rejoint un réseau de résistance où il est d’abord chargé de distribuer des tracts et des journaux. En 1942, il gagne le maquis de Haute-Savoie où, lors d’une opération, il est arrêté, puis emprisonné. Transféré au camp de Royallieu, à Compiègne, le 14 décembre 1943, il est déporté à Buchenwald où il reçoit le matricule 38296. Après une quarantaine au Block 62 du Petit Camp, il est transféré le 12 janvier 1944 à Dora. Le 3 novembre 1944, il est affecté au Kommando de Kelbra. Le Kommando est évacué début avril comme l’ensemble des Kommandos dépendants du KZ Dora. Après une marche de la mort de plusieurs jours dans de terribles conditions, il sera libéré aux alentours de Wobellin par les armées alliées le 30 avril 1945.
Ignace Mur était Chevalier de la Légion d’honneur.