Jacqueline Fleury (née en 1923)

FleuryArrive à Ravensbrück le 21 août 1944, puis est transférée dans les Kommandos de Buchenwald Torgau, matricule 57595, puis Abteroda, matricule 31906, et Markkleeberg, matricule 52148. Jacqueline Marié est née à Wiesbaden. En 1939, elle vit à Versailles avec sa famille. L’entrevue entre Hitler et Pétain à Montoire, le 24 octobre 1940, est un choc pour elle et, par l’intermédiaire de l’un de ses professeurs, elle s’engage dans la Résistance et devient membre du mouvement Défense de la France. Ses parents et son frère sont également engagés dans diverses organisations de résistance. Le 3 février 1944, Jacqueline et ses parents sont arrêtés, emmenés à la prison de Fresnes et séparés. Ils sont déportés le 15 août, toujours séparés, mais Jacqueline retrouve sa mère à Ravensbrück. Elles sont ensuite transférées de Kommando en Kommando en fonction des besoins de main-d’œuvre de la SS. Le 13 avril 1945, elles sont évacuées dans une longue « marche de la mort » vers Theresienstadt et libérées, à la frontière tchèque, le 9 mai, par des soldats de l’armée soviétique.
En mars 1946, Jacqueline se marie et devient Mme Fleury. Des son retour, elle s’implique dans les associations issues de la Résistance et de la Déportation, plus particulièrement dans le Concours de la Résistance et de la Déportation, dont elle est une des fondatrices, et témoigne régulièrement dans les collèges et les lycées. Elle a succédé à Geneviève de Gaulle, son amie, à la présidence de l’Association nationale des Anciennes Déportées et Internées de la Résistance (ANADIR).

Extrait de BUCHENWALD PAR SES TEMOINS, Histoire et dictionnaire du camp de concentration de Buchenwald-Dora et de ses kommandos (1937-1945), éditions Belin, 2014

buchenwald

Auteurs : Dominique Orlowski (dir), membre de l’Association Buchenwald-Dora et Kommandos, Michelle Abraham, Hélène Houssemaine-Florent, Jeanne Ozbolt et Dominique Durand, filles et fils de déporté français ainsi que Franka Gunther, petite-fille de déporté allemand. Préface de Bertrand Herz, ancien déporté, président du Comité International Buchenwald-Dora et Kommandos.

COMMANDEZ L’OUVRAGE

SITE DES ÉDITIONS BELIN