Jean Foucat (1921-2008) matricule 52320

Jean Foucat nous a quittés le 16 mars dernier.

Arrêté à 20 ans, en 1941 pour diffusion de tracts, Jean est déporté à Buchenwald le 14 mai 1944, matricule 52320, Il fait partie d’un transfert de 1000 déportés vers Dora le 8 juin 1944 pour travailler dans le tunnel à la fabrication des V2. Il participe au sabotage. “Le sabotage était un devoir sacré, en dépit du risque de nos vies”disait- il. Début avril 1945, il est évacué de Dora et fait partie d’une marche de la mort. Il est libéré à Bergen-Belsen le 15 avril 1945 par les troupes anglaises. Ils sont peu à revenir, ce qui lui faisait dire : “Il est du devoir de c eux qui restent de témoigner”. Jean, retiré à Plouaret, en Bretagne depuis de nombreuses années, allait régulièrement témoigner dans les établissements scolaires, avec sa maquette du camp et sa tenue rayée rapportée des camps. Nous voulons redire à Louisette son épouse, à ses enfants et toute sa famille toute notre amitié.

Paru dans Le Serment N°319