Le kommando de BLANKENBURG (K. WERNIGERODE)

Autres appellations : KLOSTERWÉRKE

Localisation : A 70 km au Sud-Ouest de MAGDEBURG (Carte N°3)

Ouverture : 25/08/1944

Évacuation : 06/04/1945

Effectifs : 500 environ

Activités : Élargissement des colonnes et tunnels. Aménagement des infrastructures souterraines du camp.

Composé essentiellement de résistants belges (arrêtés le 9 août 44 à Anvers) et français déportés à Buchenwald, le Kommando de Klosterwerke était un Kommando de Dora, situé à Blankenburg. Le Kommando fut dénommé d’après le nom de la plus grosse entreprise locale, les usines Klosterwerke. L’objectif du Kommando était d’agrandir les galeries existantes pour y installer des machines permettant la production d’armes. Une autre mission consista également à construire des bâtiments en dur pour y accueillir des membres de la SS. Aux côtés des usines Klosterwerke, les principales sociétés qui employèrent de la main-d’œuvre déportée furent les firmes Reinghausen, Weiss et Schreyber. Les déportés travaillèrent également dans les travaux publics à la gare de Blankenburg et à celle de Baînkenburg Westend.

Le camp fut évacué le 6 avril. Auparavant, 48 déportés avaient été transférés à Dora, d’autres à Harzungen, puis Benndorf où ils furent libérés par les Américains*

(in Le Livre Mémorial de l’Association Française Buchenwald Dora et Kommandos)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s