Marcel Dartigues

Né le 12 mai 1923 à Samatan dans le Gers, Marcel Dartigues a décidé de tourner la page et de nous quitter début novembre. Engagé volontaire à 18 ans, il avait refusé le STO et essayé de rejoindre les Forces françaises libres en Afrique du Nord. Arrêté par la Gestapo le 16 octobre 1943, il avait été déporté au camp de Buchenwald (Matricule 38002), et a plusieurs fois témoigné dans Le Serment des conditions de son internement dans les kommandos de Halle puis Berga, puis de sa «marche de la mort». Après guerre, il fut de tous les combats idéologiques pour dénoncer le nazisme, d’école en école, de collège en collège. Cette action pédagogique lui a valu la reconnaissance (tardive) du ministère de l’Education Nationale qui l’a fait officier de la Légion d’honneur le 14 juillet 2013.

Le Serment N°351 – Janvier, février et mars 2014