René Maitrejean (1925-2021) KLB 41830

Né le 5 septembre 1925, à Châtillon-sur-Chalaronne dans l’Ain, il est domicilié chez ses parents rue Pasteur à Nantua. Apprenti dans une boulangerie, où il est arrêté, le 14 décembre 1943, en plein travail. C’est en réaction au développement de la Résistance dans l’Ain, au défilé des maquisards de Romans-Petit, le 11 novembre 1943, à Oyonnax, que les Allemands déclenchent cette rafle. Plus de 500 militaires allemands appartenant aux forces de police et à la SS bouclent la ville. Tous les hommes valides sont arrêtés : 130 hommes âgés de 18 à 40 ans sont embarqués en train en direction de Bourg-en-Bresse. Le 15 décembre, René Maitrejean est interné au Frontstalag 122 à Compiègne. Déporté à Buchenwald, le 22 janvier 1944, il devient le 24 janvier le matricule 41830. Après une période de quarantaine au Petit camp, Block 57, il est transféré le 25 février au KL de Mauthausen, où il devient le matricule 53898. Le 8 mars, il est affecté au Kommando de Steyr, une usine d’armement située dans le nord de l’Autriche. Le 13 janvier 1945, nouveau transfert au Kommando de Gusen pour travailler dans une carrière située dans la vallée de Wienergraben. Il est libéré le 5 mai 1945.

Article paru dans Le Serment N°381