Victor Oden

KLB 49966

Le 14 octobre, notre camarade a décidé de nous quitter. Figure bien connue de notre Association pour son caractère bien trempé mais aussi pour son engagement total. Déporté le 12 mai 1944, il connut successivement les camps de Buchenwald, Halberstadt et de Langenstein. Lors de l’évacuation de ce dernier kommando, il s’évada et fut ainsi libéré à Wittenberg, le 21 avril 1945. Il restera pour nous comme un combattant inlassable et exemplaire de la Mémoire de la déportation. Nous présentons nos condoléances attristées à son épouse Rolande, ainsi qu’à sa famille.

Article paru dans “Le Serment” N°334