Yves Presselin (1925-2021) KLB 42542

Né le 31 janvier 1925 à Bourgueil dans l’Indre- et-Loire, il est domicilié chez ses grands-parents à Tours, où il est élève au Lycée Descartes. Le 11 septembre 1943, il décide avec un groupe d’une douzaine de personnes de gagner la frontière espagnole. Mais, dénoncés, ils sont arrêtés en gare de Vierzon par la Gestapo, puis dirigés sur la prison de Bourges. Yves Presselin sera ensuite incarcéré à celle de Tours, avant d’être envoyé à Compiègne. Le 22 janvier 1944, il est déporté à Buchenwald qu’il atteint le 24. Il devient le matricule 42542. Après sa période de quarantaine effectuée au Petit camp Block 56, il est transféré au Block  31 du Grand camp. Il sera affecté à différents Kommandos intérieurs. Le 11 avril 1945, jour de la libération du camp, il sert comme brancardier pour transporter ses compagnons d’infortune dans les casernes SS transformées en infirmerie. Certains ne pèsent plus qu’une vingtaine de kilos. Il quitte le camp en camion lors d’un périple de quatre, cinq jours, à travers l’Allemagne dévastée. Après un passage à l’hôtel Lutetia, il regagne Tours fin avril.