L’Association

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’association a été fondée dès le retour des Déportés, le 1e juillet 1945, par deux personnalités de premier plan, toutes deux déportés à Buchenwald. Elles animèrent la résistance interne des Français dans le camp, et prirent une part majeure à sa libération : – Marcel Paul (1900-1982), ancien militant syndicaliste et élu communiste de Paris, résistant de la première heure, qui fut après la guerre ministre de la production industrielle du général de Gaulle et créateur de l’EDF; – Le colonel Frédéric Henri Manhès (1889-1959), adjoint pendant la Résistance de Jean Moulin, Président du Conseil National de la Résistance (C.N.R.).

Lire la suite…

 

Les buts de l’association

L’Association Française Buchenwald Dora et Kommandos a été créée dès la fin de la Seconde Guerre Mondiale pour venir en aide aux Déportés et entretenir la Mémoire de la Déportation.

– honorer la mémoire des Déportés disparus dans les camps, et des rescapés décédés,
– maintenir haut l’idéal de la Résistance,
– venir en aide aux Déportés survivants et à leurs familles,
– préserver les liens solidaires scellés pendant la déportation,
– rappeler les actes de la barbarie nazie, agir contre tous ceux qui nient ces crimes,
– intervenir auprès des pouvoirs publics, comme auprès de l’opinion, pour la défense des intérêts moraux de la Résistance et de la Déportation,
– agir contre toute forme de renaissance du racisme, du nazisme et du fascisme,
– défendre la dignité humaine et la paix,
– rester fidèle aux objectifs du serment tenu le 19 avril 1945 par les détenus de toutes nationalités.