Dégradations de la façade du Mémorial de la France combattante, au Mont-Valérien (Suresnes)

Nous vous prions de trouver ci-après le communiqué de madame Geneviève Darrieussecq, Ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, concernant les dégradations de la façade du Mémorial de la France combattante, au Mont-Valérien (Suresnes).

L’association Buchenwald, Dora et Kommandos s’associe à l’émotion et à la réprobation soulevées  face à cette profanation et soutient l’action en justice qui sera menée contre ces « prédateurs de l’histoire ». 

Dans la nuit du dimanche 12 décembre au lundi 13 décembre 2021, des dégradations ont eu lieu sur la façade du Mémorial de la France combattante.
Le mot « ANTIPASS » y a été tagué, les deux dernières lettres rappelant de sinistre mémoire le logo des SS.

Je condamne fermement cet ignoble acte de vandalisme, qui a touché le Mémorial de la France combattante, haut lieu de la mémoire nationale.

Un mois après que le Président de la République y a inhumé monsieur Hubert Germain, dernier Compagnon de la Libération, cette inscription nous rappelle que la lutte contre l’obscurantisme et les extrêmes de tous bords ne doit pas s’arrêter.

Halte aux manipulations et aux détournements de notre Histoire, halte à l’utilisation des symboles et des lieux de notre mémoire nationale pour des objectifs politiques ou revendicatifs. Tant que je serai en fonction, ceux qui s’y essaieront me trouveront sur leur chemin.

Je déposerai aujourd’hui une plainte au nom du ministère des Armées afin que le ou les auteurs de ce délit soient identifiés et poursuivis en justice.

Geneviève Darrieussecq,
Ministre déléguée auprès de la ministre des Armées,
Chargée de la Mémoire et des anciens combattants

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.